Yeux éventail.png

Science & cinéma pour tous en Occitanie

SCIPTO rassemble sous une bannière commune une programmation collective de culture scientifique, technique et/ou artistique associée à l'image et au son.

La thématique de la programmation relie l'ensemble des partenaires autour d'un esprit, d'une démarche, d'un regard à la fois collectif et singulier.

Chaque partenaire alimente la programmation avec ses propositions et son approche.

Présent du futur

La perception est toujours projection. La mémoire retient le connu pour prévoir l’inconnu. La qualité du présent, découle de ce résultat déçu ou comblé par une projection avenante. 

Le futur est toujours dans le présent, anxiogène, car y est logé toutes les peurs actuelles, plus d’une centaine de fins de monde ont été imaginées. Aujourd’hui plus qu’hier, il est primordial de rouvrir des entre-deux, des parenthèses. Comment penser le futur sans son rapport au présent ? 

 

La pandémie et ses conséquences sont entrées dans une forme de normalité. Mais face à la mortalité et la peur de nouvelles vagues, jusqu’à quel point nos vies sont-elles bouleversées ? Quelle mémoire gardons nous des pandémies ? Qui sont les plus vulnérables ? Comment les médias traitent-ils l’information ? La crise nous demande de repenser notre monde : conditions sanitaires, migration, écologie, durabilité, anthropocène, jeunesse. Et si l’état de crise était notre nouvelle normalité ? 

Thème, particulièrement d'actualité, à une époque où l'état de nos sociétés et de la planète, nous interroge sur le futur et nous conduit à repenser le présent à la lumière du futur qu'il porte en lui.

À l’échelle de l’univers, le temps et l’espace forment une dimension que nous avons de la peine à appréhender. Saisir le présent de l’être est affaire impossible. À peine le présent perçu, le voilà déjà dans le passé tout autant que dans le futur. Il nous échappe. 

Le présent du ciel change sans cesse, il est vain de vouloir ainsi y accrocher un présent qui fuit en permanence. L’incertitude et l’inconfort que représente ce mouvement permanent sont pourtant notre qualité intrinsèque d’être vivant. 

La programmation est en cours d'élaboration et se déclinera de septembre 2021 à mai 2022.

« … On n’est pas les maîtres du futur, mais il faut prendre parti et continuer à œuvrer pour que la balance penche du côté des forces de la vie, de la coopération, de la solidarité. »                  Edgar Morin
dans le Magazine de la Maïf octobre 2020

Yeux éventail.png